Comment financer un achat immobilier neuf ?

Quel financement pour un achat dans le neuf ?

Vous avez le projet de réaliser un achat immobilier dans le neuf ? Avant même de vous mettre à la recherche du logement de vos rêves, réfléchir au financement est une étape essentielle. À défaut de pouvoir réaliser cette acquisition au comptant, vous allez devoir solliciter un prêt immobilier et négocier le taux de votre crédit pour financer votre bien.

Les experts du groupe Launay vous aident à faire le point sur le financement d’un projet immobilier dans le neuf et vous rappellent les modalités de remboursement dans le cadre d’un achat en VEFA.

Financer un achat dans le neuf ou dans l’ancien, quelle différence ?

Lorsque vous faites l’acquisition d’un logement neuf, on distingue :

- L’achat sur plan, aussi appelé vente en l’état futur d’achèvement (VEFA). Il s’agit d’un bien immobilier dont la construction n’a pas commencé

- L’achat d’un bien neuf déjà construit, mais jamais occupé

Le financement d’un achat immobilier neuf achevé est similaire à celui d’un logement ancien. Vous signez une promesse de vente et versez un acompte de 10 % du prix total. Vous signez ensuite l’acte de vente définitif (après le délai de rétractation de 10 jours) au cours duquel vous versez le solde, y compris les frais de notaire et les taxes.

Le financement d’une maison ou d’un appartement neuf sur plan est différent : le paiement se fait en plusieurs fois, au fur et à mesure des étapes de la construction et de l’avancement des travaux. À la signature du contrat de réservation, un dépôt de garantie vous est demandé et il ne peut excéder 5 % du prix du bien. Les appels de fonds se font ensuite selon un calendrier déterminé par le contrat : 35 % à l’achèvement des fondations, 70 % à la mise hors d’eau, 95 % à l’achèvement de la construction et le solde à la remise des clés.

Comment définir votre budget pour un achat dans le neuf ?

Pour définir le montant maximum que vous pouvez consacrer à l’achat d’un logement neuf, vous devez calculer votre capacité d’emprunt et prendre en compte les aides dont vous pouvez bénéficier.

Constituer votre dossier de prêt pour convaincre votre banque

Lorsque vous sollicitez un prêt immobilier, préparez soigneusement votre dossier et rassemblez les documents attendus : bulletins de paie, relevés bancaires, avis d’imposition, crédits en cours… Il est alors possible d’évaluer votre capacité d’emprunt en fonction de vos revenus et de vos charges. La banque s’intéresse particulièrement au taux d’endettement et au reste à vivre de votre foyer pour déterminer si elle accepte de vous accorder un crédit.

Notez aussi qu’un apport personnel peut faire pencher la balance en votre faveur, car il rassure la banque sur votre capacité d’épargne. Cet apport personnel peut ainsi vous permettre d’obtenir des conditions d’emprunt plus avantageuses. Après avoir rassuré votre banque sur votre profil d’emprunteur, vous pourrez plus facilement négocier le montant et la durée de votre prêt.

Pour obtenir un meilleur taux pour votre crédit immobilier, vous pouvez aussi vous adresser à un courtier qui présentera votre dossier à plusieurs établissements bancaires.

Vérifier votre éligibilité aux aides pour un achat dans le neuf

Un achat dans le neuf vous permet de bénéficier de nombreux avantages financiers, à commencer par des frais de notaire réduits (par rapport à un achat dans l’ancien) et l’exonération de la taxe foncière pendant deux ans.

Sous conditions de ressources, vous pouvez avoir droit au prêt à taux zéro (PTZ). Ce prêt sans intérêts qui peut venir compléter votre prêt immobilier pour financer l’achat de votre résidence principale. D’autres dispositifs, comme la loi Pinel, s’appliquent dans le cadre d’un investissement locatif ; ils sont aussi soumis à conditions.

Le remboursement de votre crédit immobilier lors d’un achat en VEFA 

Plusieurs options s’offrent à vous pour rembourser votre prêt immobilier, lorsque vous réalisez un achat en VEFA :

- Vous pouvez commencer à rembourser le crédit, capital et intérêts, dès la signature du contrat de vente. Si vos revenus vous le permettent, vous assumez la mensualité du crédit et votre loyer actuel

- Vous pouvez différer le remboursement du capital après la remise des clés et ne rembourser que les intérêts intercalaires

- Certaines banques proposent de différer le remboursement du capital, des intérêts et des frais intercalaires, vous ne commencez à rembourser votre prêt immobilier qu’à partir de votre entrée dans les lieux.

Les équipes du Groupe Launay, promoteur immobilier à Rennes, Nantes, Bordeaux et Lyon, vous accompagnent dans votre projet d’achat dans le neuf. Elles sont à votre écoute et vous aident à déterminer le financement qui convient en fonction de votre situation.

Recevez nos dernières nouveautés

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir en exclusivité toutes les informations du Groupe Launay.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les règles de confidentialité et les conditions d'utilisation de Google s'appliquent..